Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris

Pdi4sR4Ek0

Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris

Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris

- Chemisier en soie à volants
- Manches longue et poignets boutonnés
- Col rond
- Fermeture boutonnée sur la nuque
- Dentelle sur la poitrine
- 100% Soie
- Lavable en machine

- Le mannequin porte ce produit en taille XS (36)
- Mensuration :
- Hauteur - Height: 176 cm
- Poitrine - Bust: 83 cm
- Taille - Waist: 60 cm
- Hanche - Hips: 89 cm


Matière principale : Soie
100% SOIE

Type de col : Col rond

Designer : Deby Debo

Motifs : Imprimé

Type de manche : Manches longues

Collection : Automne-hiver 2017

Composition

Soie

Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris Deby Debo Chemisier en soie à volants Gris
Menu

A mes piedsAujourd&rsquo

A mes piedsAujourd’hui, soyons frivoles, soyons futiles parce qu’être mère, c’ est aussi être en réprésentation et essayer de ne pas (trop) filer la honte à ses enfants .

Cet été MMM m’a offert une jolie paire de ballerines Gérard Darel sur laquelle Sweatshirt en tricot de polyester avec demifermeture éclair et manches contrastantes
; ai craqué alors qu&rsquo ;il voulait m’offrir une robe (si vous souhaitez les références de MMM pour passer une commande du même modèle d’homme, je suis à votre disposition).

J&rsquo ;ai flashé sur ce bleu couleur ciel avant orage et sur cette forme si féminine… Je me suis vue dans le miroir de cette boutique en me disant qu’avec ces chaussures, je faisais «jeune maman dynamique et mode».

Piquadro Black Square Sac à bandoulière lisse cuir de vachette brun foncé
;arrive pas tous les jours, normalement c’est plutôt : Morgan Debardeur en maille à découpes Noir
;ai l’air d’un sac ou ça me donne dix ans de plus cette veste ou j&rsquo ;ai l’air d’une machine à coudre avec ces talons… Je ne pensais pas que cette paire de chaussures allait devenir mes nouvelles partenaires grossesse.

J&rsquo ;ai en effet passé la première grossesse à porter des baskets (Gola, Vans, Stan Smith…) car aucune chaussure de ville ne trouvait grâce à mes yeux.

J&rsquo ;avais les pieds gonflés et cisaillés par une simple paire de babies.

Le drame.

Mais voilà, une grossesse n’étant pas la précédente, j&rsquo ;ai trouvé chaussure à mon pied, c’est le cas de le dire et je cours, je vole, je sautille dans mes ballerines couleur ciel (avant orage, on a compris).

Pas une marque, pas un gonflement, pas une ampoule et quand on fait un 35 au pied tout creux, on a envie de chanter quand on trouve enfin de quoi habiller son pied… Et quand je vais chercher mon Kouig Amann à la crèche, et bien je me sens belle, même si mes ballerines son cachées sous les surchaussures.

Moi, je sais que j&rsquo ;ai des chaussures de femme élégante et ça change tout.

Tout est ditKouign Amann n’est pas vraiment un fan de dessin.

Il en fait à The Kooples Pull en laine et cachemire à piercing Gris
;école quand c’est nécessaire, un peu à la maison si je propose mais comme nous l&rsquo ;avons remarqué avec sa maîtresse, le graphisme, le dessin, ça l&rsquo ;ennuie donc il a tendance à bâcler.

Lui, il préfère déchiffrer les lettres, faire des additions sur ses doigts et apprendre des poèmes par coeur.

Hier, alors que nous séchions le poney et la gym car il avait 39,5°C, il m’ a demandé ses feutres et des feuilles .

Je lui ai dit «je te les sors tout de suite» avant d’oublier (je suis obligée de les ranger car Fleur de Sel a tendance à faire nimp avec les feutres).

Un quart d’heure plus tard, il est revenu avec ça, pour moi : La famille Avec de gauche à droite : Kouign Amann, Fleur de Sel, Petite Gavotte («t’as vu comme elle est petite, Maman»), MANILLA Chaussures plates et ornementées pointure large
, Marjoliemaman (la grosse Marjoliemaman) et MMM.

Tout ce petit monde avec une tête, un corps, des jambes, des pieds, des mains (comme des soleils à 5 doigts), un nombril, des yeux, un nez et surtout, un large sourire.

Tout est dit dans ce dessin, je crois.

Ce dessin, c’est du bonheur en barre, une décharge d’amour, un shoot de sérénité.

En voyant mon dessin, Fleur de Sel s’est tournée vers son frère avec un ton de reproche «et pourquoi tu me fais jamais de dessin, à moi ?».

Kouign Amann est reparti comme une flèche pour revenir quelques minutes plus tard avec la version orange de ce dessin pour sa petite soeur.

«Il est trop fort , Kouign Amann» m’a-t-elle dit.

Tout à fait d’accord avec toi ma princesse, il est trop fort , mon fils.